i
 
         
Jacques Ibanès
une voix, des chansons et des textes

Programmes

De l'Assomoir au Vél d'Hiv, balade dans la chanson populaire
Bruant, Couté, Mayol, Trenet, la femme aux bijoux, l'home à la moto : tout un univers qui prend son essor au temps des cerises, traverse la Belle Epoque et les Années Folles, enchante la période d'Entre Deux Guerres. Militantes, drôles, coquines, mélodrmatiques, les chansons de ce temps-là nous racontent un peu notre histoire.

La Grande Rencontre : Ferré, Brassens, Brel
Le - janvier 1969, Kéo Ferré, Georges Brassens et Jacques Brel se retrouvent autour du micro de François-René Cristiani pour parler de poésie, de solitude, d'amour et de l'actualité. Belle occasion d'illustrer les thèmes de leurs propos avec vingt de leurs plus belles chansons : Avec le Temps, Brave Margot, Quand on n'a que l'amour...

Félix Leclerc, l'oncle du Québec
Moi, mes souliers vont m'amener jusqu'à l'île d'Orléans où dort Félix Leclerc et son monde enchanté : Bozo le fou du lieu, en compagnie du P'tit Bonheur avec les draveurs et les montreurs d'ours. L'oncle Félix a ouvert les vannes, ses chansons ont franchi l'Atlantique. Et les revoici, fraîches comme l'oeil, qui nous émeuvent.

Avec Jacques Brel
Du plat pays aux Marquises, l'itinéraire d'un caustique au coeur tendre qui n'avait que l'amour à offrir en partage.

Les Amériques de Blaise Cendrars
Avec "les Pâques à New-York" et "Le Panama ou les aventures de mes sept oncles", Blaise Cendrars fit entrer la poésie française dans la modernité. Lectures entrecoupées par des rythmes jazz et latino avec les guitares de Pierre Hossein.

L'Espagne au coeur
Celle de Lorca, d'Alberti, de Machado. Celle aussi de HUgo, Dumas Gauthier. Celle de Cervantès et de Montalban. Par le texte, par la chanson, l'Espagne au coeur comme une remontée aux sources.

La solitude du gardien de phare
En 2014, durant deux semaines, je suis devenu gardien de phare sur l'île déserte de Wrac'h. Avec la parution en 2017 de "Plein Ouest" qui relate ce séjour, voici des extraits du Journal et des poèmes qui ont é&té écrits sur place, avec des chansons et des textes qui parlent de l'océan.

Rimbaud, Danser la vie
"La tempête a béni mes éveils maritimes.
Plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur les flots."
Voici l'itinéraire halluciné de l'éveilleur de Charleville qui parcourut l'Europe, fit du négoce en Afrique et termina tragiquement sa vie brève à Marseille.
Avec des lettres, des poèmes et des chansons sur des musiques de Ferré, Thiéfaine, Aubert.

Un soir, à Saint Germain-des-Prés
"C'était la vie, c'était cette agonie de chaque matin qui recommence" quand Boris Vian sortait un solo de trompette désolé, debout sur un banc. Sagan susurrait Brahms, Sartre écrivait une valse, Mouloudji dévidait ses complaintes et dans les cabarets qui fleurissaient à tous les coins de rue, ils venaient tous chanter le mal de vivre, la joie de vivre.

Salut Ferré
Dans la jungle terrible, Léo traverse l'existence avec la révolte en boutonnière et la tendresse au ventre dans le cortège des poètes amis, des amours hallucinées et du bonheur qui est "un chagrin qui se repose".

Pour te nommer
Avec la parution d'un recueil de poèmes dédiés à la bien-aimée, balade dans les contrées amoureuses, de Louise Labbé à Bernard Mao en passant par Neruda, Brel, Larbaud, Aragon...

Apollinaire, l'amour la guerre
Le 2 janvier 1915, Apollinaire quitte les bras de Lou à Nice pour rejoindre la caserne de Nîmes. Dans le train, il rencontre Madeleine. C'est ainsi qu'il sera sur le front de l'amour entre ces deux femmes, avant de rejoindre un autre front, celui des tranchées en Champagne. Un cocktail de poèmes, lettres et chansons composées sur des textes d'Apollinaire.

les poètes dans la Grande Guerre
Ils partirent souvent la fleur au fusil pour une guerre qui devait durer trois mois. Beaucoup finirent dans l'horreur des tranchées. Et chez les survivants, aucun n'en reviendra indemne. Le récital est une anthologie rassemblant des chansons et des textes de poètes qui firent "la der des der" en première ligne.

la maison Prévert
Prévert est le poète préféré des petits et des grands et l'un des plus chantés. Voici restitué dans la dimension de libertaire et d'amoureux de la vie, celui qui n'a jamais tué l'enfant qu'il portait en lui.
Et il se trouve dans la belle compagnie de quelques-uns de sa famille de coeur : Vian, Brassens, Perret, Moustaki, Lapointe.

Rimbaud-Aragon-Ferré, la révolte
Autour de Léo Ferré célébrant Rimbaud le rebelle et Aragon le révolutionnaire amoureux, une anthologie de ceux qui n'ont jamais renoncé et ont été les porte-parole des humbles : Bruant, Lorca, Neruda, Alberti, Césaire, Sengor, Romain...

résistances
On croyait le poète tapi dans sa tour d'voire, mais non. Il fourbissait des mots de combat, car la poésie est une arme chargée de futur à toujours faire refleurir l'espoir. Avec les mots et les notes de Richepin, Vian, Prévert, Aragon, Rimbaud, Giono, Lucien Jacques, Brassens, Ferré, Moustaki et quelques autres...

rive gauche
La chanson française choisit un jour sa géographie. Elle jouxtait la Seine dans les quartiers populaires où fleurissaient des bars qui avaient pour nom La Rose Rouge, La Colombe, La Tête de l'Art ou l'Ecluse.
Ce programme fait revivre quelques grands moments de l'époque de ces cabarets "rive gauche" où l'on pouvait croiser au cours d'une même soirée Brel, Barbara, Hélèned Martin, Ferré et tous ceux qui ont porté la chanson à la hauteur de l'art.

les poètes de Brassens
En vingt chansons, une anthologie poétique revisitée où l'on trouve les poètes préférés de Brassens mis en musique par lui-même (Paul Fort, Richepin, Villon...) ainsi que des compositions inédites de Jacques Ibanès sur des textes aimés de Brassens (Giono, Hugo, Norge...).

et si nous partions en voyage?
Du sofa à Syracuse, qu'il soit en terre familière ou exotique, le voyage dépend avant tout du voyageur. Ce programme est une invite à l'embarquement pour un ailleurs sensible autour du vaste monde qui commence à sa porte. Avec Dimey, Cendrars, Baudelaire et quelques escales burlesques.

et si nous parlions d'amour?
L'amour c'est gai, l'amour c'est triste. Pour ce récital musical et poétique tendre et enflammé, toutes les facettes du sentiment amoureux sont passées au crible du coeur et des sens, de Louise Labé à Bernard Mazo, avec Tachan, Béart, Yupanqui...

et si on riait un peu?
Pour lutter contre la morosité du temps, il reste l'élégance de l'humour. Mots d'esprit, drôleries, acrobaties verbales : une sûre médication qui permet de passer du rire franc au rire aux larmes, autour de l'inoxydable Boby Lapointe.

salutation à Brassens
Chansons et textes intemporels en hommage à celui qui poursuit tranquilllement son chemin de petit bonhomme indémodable. Avec quelques raretés.

femmes
Célébrer la femme inconditionnellement, tel est le parti-pris de ce récital où la femme apparaît dans tous ses états : la jeune fille et la grand-mère, l'amante, la volontaire, la mélancolique, la prostituée, et même - juste pour rire! - la mégère. Des chansons écrites par des femmes (Barbara, Desnoues, Rouanet, Mendoza...) et par des hommes qui les aiment (Eluard, Leclerc, Max-Pol Fouchet...).

j'écris ton nom
Contestation et dissidence, de la Révolution française à toutes les Résistances. Des chansons de combat contre l'exclusion et le racisme...Une façon de rester debout. Aragon côtoie Lorca, Richepin, Moustaki, Machado et Paco Ibanez...

ibanès chante les poètes
Dès les bancs de l'école, les poètes nous accompagnent et nous parlent de tout ce qui fait et défait nos vies : l'amour, la mort, la joie, la révolte, l'espoir. Jacques Ibanès a choisi de faire entendre dans ce récital quelques-uns d'entre eux, du chant profond de Rutebeuf venu de la nuit des temps poétiques, jusqu'à nos contemporains.

plein ouest
"Quand approche l'équinoxe d'automne, j'emprunte les sentiers bretons. Des peuples d'oiseaux m'accompagnent et des bancs de nuages. Le tumulte des houles me tient lieu de musique et je marche durant tout le jour, escorté de leurs effluves". Hommage aux pays atlantique en compagnie d'Elléouët, Lautréamont, Grall, Guillevic,Leprest...

je t'écris de Narbonne
A l'aube du XXème siècle, un jeune Narbonnais écrit à sa soeur qui demeure en Franche-Comté et lui raconte ce qu'il vit, ce qu'il voit.
De l'ouverture des Halles inaugurant le siècle nouveau, jusqu'à la terrible guerre qui mit fin à la Belle Epoque, ce témoin évoque les joies et les peines de la cité par le texte et par la chanson.

avec Cadou
Soixante ans après sa disparition, René Guy Cadou suscite toujours l'émotion et la ferveur auprès de tous ceux qui approchent cette oeuvre d'un hommre qui a choisi de vivre en Poésie.
A travers l'évocation de la terre natale, de son amour pour Hélène, des amis et de ce qui se trame entre la vie et la mort, ce spectacle poétique et musical est une invitation à revisiter quelques pans d'un poète essentiel.

le voyage à Manosque
En contrepoint à son livre paru chez Pimientos,Jacques Ibanès propose un ensemble de chansons et de textes dont il est question dans le récit au cours de sa pérégrination qui l'a mené des montagnes de l'Aude aux collines de Haute-Provence, avec Noé, de Giono, en poche.

Méditerranée, la parole et le chant
Invoquer la Méditerranée d'une rive à l'autre, celle de la Grèce, des terres maghrébines, de l'Italie, des rivages français et de l'Espagne en ouvrant le passage aux éléments mer-terre et à l'effusion des sentiments. Avec Camus, Alberti, Gibran, Djemaï et aussi Testa et Paolo Conte...

partir avec Michel Baglin
Partir avec Michel Baglin, c'est prendre un ticket pour un voyage en terre de poésie, une poésie du quotidien, celle d'un homme authentique qui sait se baguenauder au présent sans oublier l'hier et en étant attentif à l'autre.

avec Yves Rouquette : humiliés et offensés
Il faut dire et redire qu'Yves Rouquette est l'une des grandes voix poétiques de notre temps, de celles qui vont droit à l'essentiel et qui nous parlent avec gravité de notre condition de "frères humains". Ce récital donne à entendre des textes du poète énoncés en résonance avec des chansons dont les paroles sont signées Norge, Rutebeuf, Jammes, et les musiques de Trenet, Brassens, Leclerc, Ferré...

 
Le Bugue.
Au restaurant L'Amuse Bouche.
La péniche à Homps.
Mise en boîtes, Périgueux avec C.Hlaire.
A Castans avec B.Millet.
Restaurant Les Mille Poètes.
Soirée Léo Ferré.
Au Foyer Léo Lagrange à Narbonne.
Médiathèque de Fleury-d'Aude.
A Gruissan
A la MJC de Manosque.
Avec Alain Bauguil à St Michel l'Observatoire.
A Bergerac.
Apollinaire au Lycée.
Soirée avec Jean Métellus.
Théâtre Le Fenouillet.
A Rousset.
Courriel : jacques.ibanes@orange.fr webmaster: Bernard Chenot