Revue de Presse
Le petit Journal Hérault 27/11/2014

Récital Apollinaire avec Jacques Ibanès
Récital


(Poète et chanteur, Jacques Ibanès (chant-guitare) propose un récital poèmes, lettres et chansons sur Apollinaire ce jeudi 20 novembre à 18 h à la Médiathèque de Cazouls-les-Béziers. )

Poète et chanteur, Jacques Ibanès (chant-guitare) propose un récital poèmes, lettres et chansons sur Apollinaire ce jeudi 20 novembre à 18 h à la Médiathèque de Cazouls-les-Béziers.
Le 2 janvier 1915, Apollinaire quitte les bras de Lou avec laquelle il a passé
les fêtes de fin d’année à Nice. Dans le train qui le ramène à sa caserne de Nîmes, il rencontre une jeune femme, Madeleine, qui, elle, retourne à Oran où elle vit.
Quand il part sur le front de Champagne au début du printemps, sa liaison
avec Lou se distend et il écrit à Madeleine.
Cette année 1915 se déroulera sur le front de la guerre où l’artilleur va bientôt devenir fantassin et sur le front de l’amour entre deux femmes qui sont ses inspiratrices et pour lesquelles il écrira des poèmes qui sont parmi les plus beaux de son œuvre. A la fin de l’année, il fera le voyage à Oran pour rejoindre Madeleine avec laquelle il s’est fiancé.
De cette histoire vraie, Jacques Ibanès a tissé un récit dans lequel il restitue
les moments passionnés d’une année cruciale dans la vie du poète, en y mêlant les souvenirs de sa propre fréquentation de l’œuvre et il propose en parallèle un spectacle où alternent textes et chansons du poète autour de l’amour et de la guerre.
Jacques Ibanez, chante les Poètes, Aragon, Apollinaire, Neruda, Prévert…
Jacques Ibanès est un homme du voyage, aussi bien à travers la poésie et la musique qu’à travers ses collines du sud d’où il est natif. Sa poésie naît d’une écriture sensuelle tournée vers l’instant présent comme Abricot, Amandes amies, Instants Bretons… Chanteur, compositeur et récitant, il a choisi de faire entendre quelques-uns d’entre eux, de la poésie médiévale de Rutebeuf et de Louise Labé jusqu’à nos poètes contemporains, d’Apollinaire à Aragon en passant par Giono Neruda et Salgas. Il chante également ses propres compositions sur des poèmes de Baglin, Mazo et Rouquette sans oublier les grands interprètes que furent Brel Les Marquises ou Brassens Supplique pour être enterré sur une plage de Sète.

 
 
Retour Presse